Aire de jeux pour les enfants du camp de réfugiés de Grande-Synthe, Dunkerque /
Kids playground for Grande-Synthe refugee Camp in Dunkirk, France

Projet en collaboration avec les collectifs / collaboration with collectives : Aman Iwan, Etc, Saprophytes et PZZL
Conception et construction :
PZZL (Benoit Brient, Marianne Ferrand, Martial Marquet) & Maud Thoumyre
Aman Iwan (Christian Bigirmana, Tristan Cassir, Amir Chaïbi, Côme Debrey, Michel Jaquet, Feda Wardak)

Budget : Bénévolat/volunteering
Lieu/place : Camp de réfugiés de Grande-Synthe, Dunkerque / Grande-synthe refugee's camp, Dunkirk, France
Dimensions : 4x5x3m
Matériaux/material : bois/wood
Phase/phasis : construit/built
Date : décembre 2016

L’aire de jeux du camp de réfugiés de Grande-Synthe est un projet initié par la réunion de quatre collectifs d’architectes pour palier à la situation des enfants réfugiés. Souvent dé-scolarisés et parfois livrés à eux même des journées entières, leurs seuls jouets sont souvent les cailloux qu’ils trouvent au sol. Il était nécéssaire de créer un espace dédié aux jeux, pour que les enfants puissent se divertirent et se détacher quelques instants des conditions difficiles du camps. C’est un espace ouvert et accessible à toute heure même quand la petite école est fermée. Ce projet a été autorisé et soutenu par la Mairie qui a quant à elle financé le traitement du sol pour les jeux de ballon, mais la structure de jeux, elle, a été financée et construite bénévolement par les collectifs. Sa forme particulière en prisme lui donne une grande stabilité, et permet de jouer sans risques avec pourtant un coût en matériel trés bas.

The playground of Grande-Synthe refugee camp is a project initiated by four groups of architects to improve the situation of refugee childrens.  Often dropped out of school and sometimes left alone for whole days, their only toys are often pebbles found on ground. It was necessary to create a space dedicated to games, so that the children could play and detach a few moments from the difficult conditions of the camp. It is an open space and accessible at all times even when the small school is closed. The project was authorized and supported by the City Council who financed the soil treatment for ball games. The playground’ structure was financed and built voluntarily by the collectives. Its particular triangular form gives it great stability, and allows to play without risk with a very low cost material.

Crédit photos : Feda Wardak, Martial Marquet